Simple, basique : on fait grève le 29 septembre 2022

Votre syndicat préféré a posé un préavis de grève pour le jeudi 29 septembre 2022.

La dernière réunion entre l’Ucanss et les syndicats du 20 septembre 2022 a confirmé que rien ne bougerait : le valeur du point d’indice sera sans doute augmenté de +3,5% par décision seule de l’employeur (à moins que d’autres syndicats signent le truc), sans rétroactivité et à compter du 1er octobre 2022.

En clair : on serait augmentés avec 5 mois de retard sur les fonctionnaires sans rattrapage et après 12 ans de gel des salaires.

Le supplément d’intéressement (pas cotisé pour la retraite, etc.) annoncé en grande pompe sera en fait de 177 € nets pour les mieux lotis qui n’auraient pas été malades, ni eu d’enfants malades, ni été en arrêt, etc.

La loi sur le pouvoir d’achat est vide si ce n’est la possibilité de vendre des RTT sans aucune majoration alors que ce sont pourtant bien des heures supplémentaires (soit exactement tout le contraire de ce qu’on proposait dans la négociation « salaires » en juin 2022)

Pendant ce temps, la hausse des prix  sur les 8 premiers mois de 2022 est de +6% et remplir sa cuve de propane pour l’hiver vous coûte 3000€ au moins.

Environ 25% des techniciennes et techniciens du Service médical touchent la prime d’activité pour essayer de joindre les 2 bouts car, elles et eux,  ne connaissent souvent pas les joies fiscales de la conjugalité, du patrimoine transmis par Papa-Maman et/ou Pépé-Mémé ni le confort douillet d’un diplôme d’École de commerce (surtout quand elle coûte cher) ou de l’EN3S.

Des centaines d’histoires de collègues publiées sur le site de la Cgt témoignent de ce que cela fait de vivre avec 1400 € / mois quand on travaille pourtant à temps plein pour l’Assurance Maladie, et le plus souvent avec des diplômes de l’enseignement supérieur.

Pendant ce temps-là, aussi, des menaces se font de plus en plus directes contre les syndicats et leurs libertés de ton, de paroles, et contre le droit de vous informer sur LIAM ou par internet.

Le forfait « mobilité douce » n’existe toujours pas dans la plupart des établissements 9 mois après la signature de l’accord d’entreprise et au siège/sites la négociation sur la revalorisation de la continuité de service (astreintes informatiques) cumule maintenant 7 ans de report successifs (et 18 ans de gel des tarifs).

Bref, vous savez tout ou presque.

Le reste est entre vos mains.

Toutes et tous en grève le 29 septembre 2022 pour que cessent le mépris et les salaires pourris.

4 réflexions au sujet de « Simple, basique : on fait grève le 29 septembre 2022 »

    1. Non, on a rien lâché jusqu’à ce que tout ceux qui le souhaitaient et le pouvaient puissent être reclassés dans les sites « sans vaccination » obligatoire de la Cnam. Maintenant, tous n’ont pas voulu ou pu. On a fait ce qu’on pouvait au regard de la loi tel qu’elle est et s’impose.

  1. Bonjour,
    Concernant le forfait mobilité douce et votre article :
    « En clair
    Si vous covoiturez ou si vous venez en engins partagés, en vélo normal ou électrique ou avec un véhicule du même genre (mais pas à pieds… ), vous bénéficierez :
    Jusqu’à 600 € /an si vous travailler sur site 5/5 ;
    Entre 240 et 360 € / ans si vous faites 2-3 jours de télétravail en moyenne. »
    Nous sommes quelques collègues qui viennent travailler en voiture électrique mais ce mode n’est nullement indemnisé !!! Il n’y a même pas de borne de recharge à disposition !!!
    C’est vraiment dommage….

    1. Oui mais si vous venez à plusieurs avec la même voiture, c’est du co-voiturage et vous pouvez donc toucher le forfait

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.