# Billet Dur: Urgence brevets

L’apparition de variants du virus potentiellement dangereux dans les pays pauvres ayant un accès limité aux vaccins était malheureusement inscrite dans l’évolution de l’épidémie.

En effet, la nécessité d’une vaccination la plus large possible de la population mondiale a été largement affirmée par de très nombreux spécialistes de santé publique.

Malheureusement le choix fait par les pays riches et développés à été de protéger ce qu’on appelle big pharma en refusant la levée des brevets.

De fait, Pfizer et les autres fabricants de brevets ont déjà engrangés des bénéfices honteux et continuent de refuser l’accès aux brevets alors qu’ils ont bénéficié et continuent de bénéficier gratuitement des résultats de la recherche publique pour mettre au point leurs produits.

Demain se tiennent de nombreuses initiatives exigeant la levée des brevets.

Soyons nombreux à y participer.

Dr Christophe Prudhomme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.