# Humeur : Le Conseil de la Cnam, ce monde impitoyable

Retrouvez la nouvelle chronique des représentant.e.s Cgt des salarié.e.e au Conseil de la Cnam que vous avez élus !

Le jour de la mise en place du Conseil est là, Grand Jour pour les Nouveaux Élus CGT.

Prêts à tenir avec un grand professionnalisme ce rôle de nouveaux Élus et rendre hommage aux collègues qui nous ont donné leur confiance en votant pour nous.

En rentrant dans cette salle du Conseil, on sent très vite qu’un Grand Pas a été accompli, non pas pour l’humanité mais pour nos collègues  ; on veut se montrer digne de leur confiance et être à la hauteur de cet enjeu.

On sent très vite que ce monde est un monde impitoyable, qu’il y a 2 mondes distincts qui vivent quelques heures ensemble. On sent l’ échelle sociale entre les Conseillers Reconnus et les conseillers représentants du personnel qui bon gré mal gré doivent faire partie de ce Conseil.

La mise en place débute par la lecture d’une Déclaration pour les conseillers qui le souhaitent.

Les déclarations des Conseillers Reconnus se succèdent, celle d’un conseiller de seconde zone est ENFIN lue au bout de 30 minutes : tout à fait scandaleux, apparemment c’est toujours pareil pour les représentants de seconde zone dits « représentants du personnel »… ils doivent passer en dernier, l’attente est un phénomène normé rentré dans les us et coutumes !

Quel sentiment de basse classe on a, de vieux bibelots posés qu’on laisse sur une vieille armoire car ils ont toujours été là ? ! On n’a pas d’autres choix que de les tolérer, ils font partie des meubles, on n’y fait même plus attention… ?

Plus les minutes passent, les votes des représentants ont lieu, les Reconnus votent et les autres patientent.

Plus le temps passe, plus le sentiment de « bêtes de foire » croît .

On est là sans être là.

Il n’y a rien de plus dificile que de se dire : « oui j’ai un rôle à tenir sauf que dans ce script j’interviens à la fin du film, juste avant THE END« .

Une chose est sûre la déception est là présente en croyant avec une grande conviction que, Nous, représentants du personnel ont avait vraiment un Rôle à tenir, un Rôle Actif…

Finalement nous avons juste un rôle de Figurants, loin d’être reconnus mais juste le Droit de faire « bonne figure ».

Soyez Dignes et ne vous faîtes pas remarquer!  Les feux de la rampe ne sont pas pour nous, car ce qui doit nous caractériser c’est la passivité.

Heureusement que nos Représentants Reconnus de la CGT ont fait une déclaration digne de la CGT, cela nous a un peu égayé la mise en place du Conseil qui nous a laissé un goût très amer.

Une chose est certaine, nous continuerons à siéger malgré notre déception car nos collègues ont voté pour nous.

À la CGT ON LÂCHE RIEN, ON S’IMPOSE, ON COMBAT.

Maria-Dolores Suarez
Représentante des salarié.e.s au Conseil de la Cnam/DRSM.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.