Décès de M. Jean-Michel Cano : l’Assurance Maladie, sociale et solidaire, perd l’un de ses grands défenseurs

Nous apprenons avec beaucoup d’émotion et de tristesse le décès de M. Jean-Michel Cano.

Une figure importante de l’Assurance Maladie et de la Cgt vient de nous quitter.

Jean-Michel était l’un des conseillers qui représentent la Cgt (dont il était le « chef de file ») dans les instances de gouvernance de l’Assurance Maladie depuis 1995.

Educateur de métier, dans le secteur médico-social, Jean-Michel était un homme et un militant passionné, chaleureux, fédérateur et intarissable.

Jean-Michel était un syndicaliste.

Jean-Michel était très respecté pour tout cela.

Jean-Michel va beaucoup manquer à ses camarades ainsi qu’à toutes celles et ceux qui continuent à croire dans la Sécurité Sociale, solidaire, démocratique, universelle et unifiée, telle que l’ont imaginée le Conseil national de la résistance et Ambroise Croizat (syndicaliste devenu ministre du Travail et de la Sécurité Sociale entre 1945 et 1947).

Toutes celles et ceux qui, à la Cnam-ts, avaient l’habitude de travailler avec Jean-Michel ne l’oublieront jamais.

6 réflexions au sujet de « Décès de M. Jean-Michel Cano : l’Assurance Maladie, sociale et solidaire, perd l’un de ses grands défenseurs »

  1. Merci beaucoup pour ce message au nom de sa famille ses enfants sa belle famille et ses amis amies proches (sa sœur sylvie soto née cano)

  2. Salut Jean Michel,
    tes conseils, ta connaissance des dossiers, ton engagement total , ton empathie ont été une aide précieuse pour toutes et tous ceux qui t’on côtoyé dans le militantisme et pour moi en particulier quand j’ai été président de la CPAM de Dordogne.
    mes sincères condoléances pour tes proches et les camarades engagés pour une sécu pour tous

    luc cadillon
    bergerac

  3. il est étonnant que nous ayons pas été informé ,pour lui rendre un hommage à la hauteur du camarade qui avait permis de faire du lien avec l’ensemble des élues des cpam de la cramif et de l’ugecam etc … pour mieux effectuer notre mandat et représenter la CGT .

  4. La CGT perd un militant de grande valeur, Jean-Michel était toujours présent pour apporter ses lumières, sa compétence et son savoir dans tout ce qui concerne les instances de l’assurance-maladie et de la sécurité sociale en général. Dans un contexte où les valeurs fondatrices de notre sécu sont sans cesse remises en cause, l’absence de Jean-Michel se fera sentir encore plus lourdement.
    Toutes mes condoléances attristées à sa famille et à ses proches.
    Jean-Marcel Garone
    TOULON

  5. Bonjour,
    Ni salarié de la CNAM, ni syndicaliste, j’ai connu Jean Michel CANO entre 1971 et 1973.
    Nous étions élèves au CET Jean Lurçat (Collège d’Enseignement Technique) à Lyon 8ème (devenu Lycée professionnel) dans la filière du BEP comptabilité (diplôme aujourd’hui disparu).
    50 années ont passé, je garde le souvenir d’un bon camarade, extrêmement sympathique et attachant, déjà militant, déjà préoccupé des injustices sociales. Et bien sûr délégué de classe. Nous étions jeunes et combatifs. Je me rappelle d’une grève dans l’établissement pour protester contre un projet de loi visant à modifier les sursis militaires (Loi Debré de 1973). Nous étions dans le piquet de grève. Tôt le matin on se retrouvait dans un petit bistrot proche du collège à imprimer des tracts sur une ronéo de fortune.
    A lire les commentaires je comprends que le jeune homme que j’ai connu était resté un combattant engagé pour défendre le droit des salariés.
    Une vie dévouée aux autres : Sic itur ad astra (Virgile)
    En 1973 nos chemins se sont séparés et je ne l’ai jamais revu.
    Christian PETITEAU
    christian.petiteau@gmail.com

  6. Jean Michel, c’était l’intelligence, un perfectionniste, un camarade qui maîtrisait ses dossiers.
    Il était époustouflant.
    Au revoir Jean Michel
    Stéphane de la cgt cpam 77

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.